Collection Elalouf

UN PATRIMOINE DYNAMIQUE & RICHE EN THÈMES

"Ce qui compte vraiment, est de mettre l’âme à nu."
- Juan Miro

La Collection Elalouf est l’une des plus consistantes d'Europe en esthétique psychédélique.

Elle réunit un fonds unique de plus de 4000 œuvres et artefacts d’une grande variété et représente un patrimoine exceptionnel qu’il s’agit de préserver et de transmettre.

Depuis quinze ans, la collection s’enrichi et préserve cette mémoire culturelle. Elle a fait l’objet de 35 expositions: musée de la Maison Rouge, Biennale de Lyon, CAPC Bordeaux, Centre Barbara, etc.

C’est par l’intermédiaire de son amour pour la musique rock, soul et jazz des années 1970 que Jaïs Elalouf est arrivé à constituer sa collection. De cet intérêt naît celui qu’il porte aux pochettes de vinyles, véritable vitrine de l’originalité de la musique de l’époque. A travers la richesse de ce mouvement, il puise l’inspiration créatrice pour ses shows audiovisuels en tant que DJ Oof. C’est justement au cours de ses 500 concerts Cinémix donnés à travers le monde, qu’il commence à assembler une à une des œuvres. Entre marchés aux puces, antiquaires et salles des ventes, il effectue un travail titanesque pour explorer cette iconographie aux liens improbables : des couleurs contrastées et discordantes, des images déformées qui font régulièrement référence à la nature, à la religion, au cosmos et à l’amour... La Collection Elalouf donne toute sa valeur à ce fabuleux hétéroclisme, rassemblant ces nombreux styles et supports d’une quarantaine de pays.

Dans l’esprit des expositions majeures psychédéliques d’institutions comme la Tate Gallery (« Summer of Love ») ou en encore le V&A museum à Londres (« You say you want a revolution ? »), des centaines de thématiques de réflexion du commissariat ont été initiées au sein de la collection. Les Thèmes proposés peuvent être chronologiques, commémoratifs d’un événement majeur :


Retinal circus: l’art optico-cinétique et les différents niveaux de lecture
Les interdits bravés des années 1960 et 1970
La spiritualité, le rêve et le psychédélisme
L’esthétique psychédélique dans le cinéma et la musique
Psychédélique contemporaine
Lumière noire et affiches psychédéliques

L’expérience psychédélique et l’art
La sensibilité psychédélique dans les arts traditionnels
L’esthétique extraordinaire des années 1960 et 1970
Les ponts entre surréalisme, art brut et art psychédélique
L’expérience psychédélique thérapeutique
Micro-macro : la nature et la sensibilité psychédélique

fichier pdf collection complète

Les médias en parlent

A l’occasion de l’exposition «1967-1977, une décennie de contestations» au Centre Barbara, voici une interview du commissaire Jaïs Elalouf. Ces années marquent une ère de prise de conscience internationale qui connut son apogée en Mai 1968. Ses revendications sont toujours d’actualité : société de consommation, écologie, libération sexuelle, égalité raciale, féminisme, conditions de travail, paix... Voir l’interview dans son integralité ci-contre